Qu’est-ce que l’ostéopathie crânienne ?

Apparue au cours du 20ème siècle, l’ostéopathie crânienne est une thérapie douce qui vise à travailler sur la mobilité de la boîte crânienne et l’activité circulatoire du liquide céphalo-rachidien. Son objectif : évaluer et améliorer les fonctions du système cranio-sacré.

Le point sur l’ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne est une médecine douce traitant le crâne, la colonne vertébrale et le sacrum. Elle vise à favoriser la mobilité des os de la boîte crânienne. Le thérapeute intervient également sur la dure-mère spinale, un élément reliant la base du crâne à la partie du corps appelée sacrum.

Cette thérapie se base sur le principe selon lequel tout problème au niveau du crâne résonne dans une partie du corps et vice versa. Ainsi, un déséquilibre de la mâchoire peut par exemple provoquer des douleurs dans le dos. De même, une chute peut être à l’origine de douleurs cervicales.

L’ostéopathie crânienne agit de manière directe ou indirecte sur plusieurs parties du système nerveux. Grâce aux manipulations du praticien, le système nerveux sympathique et parasympathique recouvre l’équilibre qu’il a perdu. Vous pouvez recourir à l’ostéopathie crânienne si vous souffrez de migraine, de bruxisme, de troubles visuels ou encore de douleurs articulaires, cervicales, lombaires ou dorsales.

Les avantages de l’ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne permet de traiter de nombreuses affections. Elle est surtout recommandée pour traiter les traumatismes subis par un nouveau-né au cours de l’accouchement. Votre nourrisson souffre-t-il de coliques ? Approchez un ostéopathe crânien ! Il saura guérir votre petit de son mal et, par la même, améliorer la qualité de son sommeil.

Cette thérapie douce agit aussi efficacement sur la plagiocéphalie. Il s’agit d’une asymétrie crânienne apparaissant à la naissance. Le professionnel vérifie les os de la voûte crânienne du nourrisson, l’arrière de sa tête ainsi que les membranes de tension réciproque. Il se concentre essentiellement sur la synchondrose sphéno basilaire ou articulation centrale du crâne. Si les séances sont réalisées très tôt, trois interventions suffisent pour réparer les dégâts.

L’ostéopathie crânienne permet en outre de résoudre certains troubles physiques, mentaux ou émotionnels. Elle s’adresse notamment aux personnes atteintes de démence. Selon une étude, un traitement quotidien de cinq minutes durant six semaines permettrait de réduire l’agitation physique et verbale des patients.

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie crânienne

Lors de votre première séance, l’ostéopathe établira un diagnostic. Pour cela, il analysera les informations que vous lui donnerez (symptômes de votre affection, antécédents médicaux…). Il procèdera également à un examen palpatoire. Le thérapeute se concentrera sur votre crâne. Il analysera les différentes sphères afin de déterminer les zones douloureuses.

Après avoir analysé votre crâne, le thérapeute vérifiera également les tissus qui y sont liés ainsi que vos réactions à ses palpations. Généralement, une séance d’ostéopathie crânienne dure entre 30 et 45 minutes. Le nombre de séances dépendra de votre affection.

L’ostéopathe agit sur votre système nerveux et les différentes glandes qui régulent vos hormones. Il intervient sur les mouvements de respiration primaire qui influent sur les processus d’autoguérison.

Grâce à cette thérapie, les mécanismes d’autoguérison de votre corps seront réactivés, ce qui permettra à votre organisme de lutter efficacement contre les différents troubles et pathologies.