La thérapie manuelle en ostéopathie

L’ostéopathie est une thérapie manuelle. Le praticien utilise ses mains pour diagnostiquer l’affection du patient (palpation) et pour le soigner (manipulation). Ses interventions allègent les symptômes du malade, le libérant ainsi de ses maux.

L’essentiel à savoir sur l’ostéopathie

L’ostéopathie repose sur la manipulation des os et des muscles. Reconnue en 2002 par la loi Kouchner, cette discipline est de plus en plus répandue. Prescrite à titre curatif mais aussi préventif, elle s’adresse à tout type de patients (bébés, adultes, seniors, femmes enceintes…).

En 2014, la formation d’ostéopathe a été redéfinie. Elle a également été uniformisée par le biais de plusieurs décrets. Désormais, les personnes souhaitant pratiquer cette discipline doivent étudier durant 5 ans avant d’obtenir un diplôme.

Cette thérapie manuelle permet de lutter contre les problèmes mécaniques et dégénératifs des muscles, des articulations et de la colonne vertébrale. Elle est également efficace contre les affections fonctionnelles au niveau des organes telles que la constipation.

D’une manière générale, cette médecine douce permet de traiter le corps entier mais aussi les problèmes psychiques. Grâce à plusieurs séances, le thérapeute peut soigner votre mal de dos, votre rhinite ou encore votre stress.

Une thérapie manuelle recommandée aux bébés

Les traitements ostéopathiques peuvent être prescrits dès la naissance. Le thérapeute déterminera si votre bébé est en bonne santé, s’il ne souffre pas de traumatismes liés à l’accouchement notamment. Il saura déceler les éventuelles malformations chez votre bébé qui peuvent entraîner des troubles fonctionnels plus tard.

Une consultation ostéopathique peut être réalisée deux jours après la naissance de votre petit. Cela est particulièrement recommandé en cas d’accouchement long ou de recours à des instruments médicaux tels que la spatule ou le forceps.

Durant les séances d’ostéopathie, le praticien emploie des mouvements lents et subtils sur le corps de votre nourrisson pour le relaxer. Par ailleurs, son rôle est de repérer les éventuels débuts aplatissement du crâne, les difficultés de mobilité du corps ou encore des troubles de la digestion et d’y remédier.

L’application de l’ostéopathie

Lors de la consultation, l’ostéopathe établit un diagnostic en vérifiant la mobilité des parties de votre structure corporelle. Durant le premier entretien, le thérapeute vous pose de nombreuses questions approfondies qui lui permettront d’identifier les affections dont votre corps souffre.

Après les questions d’usage, l’ostéopathe vous fait passer un examen physique en procédant à diverses palpations. Il peut ainsi définir un traitement adéquat. Selon votre cas, il recourt à des techniques d’élongation ou de pression ainsi qu’à des manipulations crâniennes ou vertébrales.

L’ostéopathie permet de traiter différentes affections comme le torticolis, la sciatique ou encore le lumbago. Vous pouvez également y recourir pour soigner une maladie de l’appareil locomoteur ou des douleurs aux épaules ou aux côtes. Elle est aussi utile pour traiter certains troubles tels que les troubles du sommeil, les maux de tête ou les vertiges.

Enfin, l’ostéopathie est également indiquée pour apaiser les maux provoqués par la grossesse ou l’asthme. Et si vous avez des problèmes d’anxiété, une séance vous fera le plus grand bien.